Nous traversons le Swaziland qui nous apparait vert. Il justifie son surnom de Suisse de l'Afrique. Le pays vit essentiellement de la canne à sucre. Il dispose de 200 chefferies mais dépend économiquement de l'Afrique du Sud. Avec la polygamie, le roi actuel a 16 femmes.
Certaines écoles sont subventionnées par l'Europe et d'autres par l'église catholique.
 
 
La dernière monarchie absolue est indépendante depuis 1968.
La Swazi Candles est un magasin avec une fabrication artisanale de bougies à Malkerns.

 
Les villages ghettos à proximité des marchés de souvenirs pour touristes. Une marchande attend la fin de journée pour rejoindre sa famille dans le village.


Dans la campagne verdoyante, je distingue les chaines du Drakensberg Transvall.



Lobamba est la capitale royale et législative de l'Eswatini (Swaziland). Juste avant la maison du parlement le musée national ressemble à une église.

Ngwenta glass factory à Mbabane.

Au Swaziland, des usines de transformation du bois exploitent les forêts comme son grand voisin l'Afrique du Sud.

Les jeunes filles sont drapées dans leurs tenues vestimentaires traditionnelles.
Le village swazi de Matsamo (Jeppe's Reef) est avant tout un village culturel reconstitué. Il est une bonne expérience et permet de comprendre les traditions dans cette région Mpumalanga.
Le village de Matsamo est localisé à la frontière de l'Afrique du Sud et de l'Eswatini. Le passe-temps favoris des swazis sont les chants et les danses.
Pour entrée dans le village il faut s'annoncer "ekhaya". Un groupe nous répond "yebo".
La hutte de la première femme du chef.



(Page précédente) - Page 6 sur 9 - (Page suivante)
Carte Afrique du Sud
 
Blyde River (Canyon)
Ithala (Réserve)
Kruger (Réserve)
Pilgrim's Rest
Pongola
Prétoria
Soweto
 
Eswatini.Swaziland

La particularité du Swaziland et de l'Afrique du Sus sont les fils barbelés