Le dagoba de Debarawewa. nous descendons de l'autobus 3 kilomères avant Tissamaharama. Le parc national de Yala vient de fermer. Le climat actuel est trop sec et les animaux remontent vers le nord. De toutes façons, nos excellentes expériences africaines nous donnaient pas l'envie d'un safari local. Nous sommes ici pour l'ornithologie et préfèrons le lac partiellement asséché de Debarawewa à celui de Tissamaharama où l'observation et l'environnement nous convient moins. Dans la réserve de Bundala, les locaux nous informent qu'il n'y a pas grand chose à voir, en tous cas à part 3 ou 4 éléphants, l'obsersation ornithologique n'est pas plus riche que Debarawewa.






Pendant des heures et jours, nous évoluons au milieu de martin-pêcheurs, d'aigrettes, d' hérons, de spatules, de perruches, de courlis, de marabouts chevelus, de guêpiers d'Orient, d'oies, de canards, de cormorans, de poules d'eau d'ibis et bien d'autres oiseaux au milieu de fleurs et de feuilles de lotus. C'est une zone aquatique exceptionnelle.




Pendant la saison sèche qui parfois dure, les oiseaux se retrouvent souvent en quête de nourriture et se regroupent parfois sur une minuscule mare.








Les lacs sont en partie secs. Les locaux en profitent pour prendre de la terre meilleure pour leur culture maraîchère. Au loin, nous distinguons les montagnes de l'intérieur de nos jours précédents.




Le lac Tissa Wewa à 3 kilomètres de Debarawewa, sur la commune de Tissamaharama est un réservoir d'eau douce artificiel qui souffre moins de la saison sèche.


Le grand dagoba blanc de Tissamaharama égaie la ville.


(Page précédente) - (Page 13 sur 18) - (Page suivante)


 
 

 

Carte Sri Lanka
 
Ahangama
Anuradhapura
Colombo
Dambulla
Debarawewa
Ella
Galle
Horton Plains
Kandy
Mihintale
Mirissa
Negombo
Nuwara Eliya
Polonnaruwa
Sigiriya
Trincomalee
Unawatuna