Huits îles composent l'archipel de Madère. Le Pico Ruivo culmine l'île principale avec ses 1862 mètres d'altitude. Les fleurs tropicales poussent à profusion sur les collines escarpées au sein dune grande forêt laurifère qui s'achève sur l'océan avec des falaises côtières.
 
Machico est à flanc de montagne avec une vue sur son port et la mer. Une petite ville typique avec une place principale qui entoure l'église.

 
La petite ville de Caniçal semble dormir. Quelques bons restaurants attendent les voyageurs.
 
 
 
Ponta de São Lourenço, la randonnée ne nous permet pas d'aller jusquà l'île du phare. Les huits kilomètres de marche sous un exceptionnel soleil permettent de découvrir la côte Est découpée.
 




Porto da Cruz est sous le regard de la ruine de son château fort. La fabrique de rhum est fermée en fin de journée .


 
Au Nord, l'éperon rocheux du Penha de Águia surplombe l'océan et Porto da Cruz.
São Roque do Faial permet d'explorer l'habitat rural avec un trek qui conduit jusqu'à Madre da levada do Castelejo.Le sentier domine le littoral et évolue à travers les poios , ces cultures en terrasse des petites maisons plantées de vignes ou de potagers. La forêt et la végétation sont intenses.
 
L'île dénombre 2160 kilomètres de levadas construits au XVème siècle et pas moins de 75 espèces de plantes endémiques.

 
La ville de Santana s'est orientée vers l'activité touristique avec la restauration et la reconstruction de maisons typiques.
Le vin de Madère est proposé à la dégustation.


Une petite route de montagne conduit au coeur de l'île à Ribeiro Frio. Du village, une superbe randonnée conduit à Balcões en suivant le levada de Serra do Faial.
Aujourd'hui, exceptionellement le Pico das Torres, le point culminant de l'île, est dégagé.

Faja das murtas, la forêt laurifère dans le secteur comprend plusieurs espèces endémiques (lauriers de Madère, lauriers royaux...)

Calhau


Arco de São Jorge, des falaises vertigineuses dominent la côte déchiquetée.

Ponta Delgada

 
São Vincente avec son joli centre ville ancien et restauré.
 


Seixal, quelques surfeurs s'essaient sur la mer houleuse. Cette station balnéaire très calme accueille quelques familles en quête de repos au bord de l'océan.


 
Porto Moniz à la pointe Ouest de l'île est une ville réputée pour ses piscines naturelles.


 
 
 
Au départ de Ribeira da Janela, une petite route (ER 209) conduit vers les hauts plateaux de Saint-Paul de Serre à 1500 mètres d'altitude. En traversant la forêt par Fanal, des cyclistes évoluent dans le brouillard.
Du Pico da Urze, un trek nous conduit au refuge de Rabaçal puis par le PR 6 vers Risco et les 25 fontes. La levada do Risco traverse une forêt laurifère jusqu'à la lagune des 25 sources formée et alimentée par des chutes d'eau. Un environnement très naturel aux effets surnaturels. Les cascades chutent dans des piscines naturelles au milieu des bruyères et le long de parois vertigineuses.
 
 
La petite route ER 105 sillonne entre les Picos jusqu'à Porto Moniz et domine l'océan avec de jolis points de vue sur la côte.
 
Les falaises bordent l'océan et l'aire protégée de Ponta do Pargo.
 

Le phare de Ponta do Pargo

Jardim do Mar est un joli village typique avec ses ruelles et son esplanade.

Calheta est beaucoup plus balnéaire. Près de la distillerie, une magnifique église possède de beaux azuleros.

 
Ponta do sol et Ribeira Brava
 

Le PR1.3 est un sentier au centre de l'île qui permet de rejoindre le Pico do Meio puis le Pico da Encumeada avec de magnifiques vues sur le Pico Grande (1657m). C'est une montée entre nuage et soleil d'une durée de 2 heures. C'est aussi des vues sur Ribeira Brava d'un côté et São Vicente de l'autre côté.


São Vicente vu du Pico da Encumeada.


Câmara de Lobos avec son petit port, ses terrasses et ses rues piétonnes.

 
 
Eglise de São Pedro
Igreja do Coléjo (1629)
 
 
Funchal, notre visite de l'ancien quartier colonial près du jardin de Santa Luzia, du couvent Santa Clara nous permet de rejoindre pour le déjeuner les jardins du musée Quinta das Cruzes.
Après l'église de São Pedro la rue das Pietas conduit à la rue Carreira et au Colégio dos Jésuitas, près du Câmara Municipal do Funchal.
Au delà, la rue Ferreiros conduit à la Sé do Funchal. La cathédrale de Funchal est le principal temple religieux de l'Archipel.
Quelques palaces méritent un arrêt comme le Palácio Governo Regional et celui de São Lourenzo et ses magnifiques azulejos.
Museu da Quinta das Cruzes
 
 
 
 

Des paquebots de croisière sont à quai.

 

Dans le quartier du Forte de São Tiago, la Capela do Corpo Santo (XVème siècle) se trouve dans ce quartier populaire. C'est aussi le quartier des touristes en quête de restaurants et de bars à vin.



 
Monte Palace Madeira (XVIIIème s)
Le jardin tropical de Monte situé à flanc de colline domine Funchal.

Près de l'église de Monte, des traditionnels traineaux en osier poussés par deux hommes redescendent certains touristes.

 
Serin des Canaries
Pinson des arbres (endémique de Madère).
Roitelet de Madère