D'Amboseli, pour rejoindre Tsavo, j'aurais aimé rejoindre la piste qui longe le Kilimanjaro, mais les pluies ces derniers jours et la fonte des neiges sur le Kilimanjaro font que cette piste est impraticable et dangereuse. La rivière Tsavo est en crue et ses eaux charrient de la terre et des pierres. Sur le bord de la route, des Kambas vendent des mangues et des papayes.
 
Pour rejoindre le parc de Tsavo, je traverse les terres de l'ethnie Kamba. Les hommes et surtout les femmes sont très endimanchés. Leurs tenues vestimentaires sont très colorées.
 
Les jacarandas et les flamboyants sont colorés durant le mois de décembre.
Le parc de Tsavo est séparé en deux par les montagnes Taïta Hills. Les Taïtas sont aussi une tribu issue de la tribu Puntu comme les Masaïs sont une sous-tribu de l'ethnie des Minox.
Le parc de Tsavo a été chassé et beaucoup de gibier a disparu. Ils restent encore des gazelles, des éléphants, quelques lions et des girafes. Ici, il est question de réintroduire du gibier.
 
La belle saison n'est pas encore arrivée. Un début d'orage illumine le ciel de plomb et contraste encore plus les couleurs.
J'ai un lointain souvenir de la beauté du parc de Tsavo vu du ciel.

 
Les éléphants ont contribué à la dégradation de la brousse et les plaines sont devenues une savane.
Les rhinocéros visibles dans les années 70 ont été massacrés.
 
Touraco à ventre blanc (white billed goaway bird)
 
Rollier abyssinie
 
Rollier
 
Calao bec rouge
 
Sparrow
 

Aigle huppard
 
Oie d'Egypte
 
 
Tourterelle maillée
 
Tourterelle à collier
 
Francolin à cou jaune
 
Pintade de Numidie
 
Outarde
 

Aigle pêcheur

 
Le scarabé bousier
 
Varan

 
 
Dik-Dik

 
Cob
Renard

 

Nous empreintons la piste lorsque quelques éléphants apparaissent en ligne de mire,à la croisée de notre chemin.
 



 



(Page précédente) - (Page 8 sur 9) - (Page suivante)
 

Carte Kenya
 
Amboseli
Kenya rural
Lac de Naïwasha
Masaï Mara
Mombasa
Tsavo
Vallée du Rift
Village Masaï